Qu'est-ce que le génie des procédés en biotechnologies ?

Qu'est-ce que le génie des procédés en biotechnologies ?

Un peu d'étymologie avant de se plonger dans la signification de cette discipline...dans génie des procédés on trouve le mot "génie" :

Le terme "génie", sous l'influence du terme ingénieur a pris ultérieurement une signification supplémentaire autour de la notion d'ingénierie : art des fortifications, génie militaire, génie des Ponts et chaussées...

"Génie" désigne actuellement le savoir-faire relatif à une discipline...

génie
procédé

... et puis on trouve le terme "procédé" : un procédé est une méthode, une technique utilisée pour la réalisation d'une tâche, ou la fabrication d'un matériau ou d'un produit fini.

Et finalement la synthèse de tout ça ?...et bien le génie des procédés est l'application d'une technique (le génie) à un plusieurs processus industriels ( les procédés)

Le génie des procédés désigne pour le secteur STI - biotechnologie  l'application de la chimie (génie chimique), de la biologie (génie biologique), de la microbiologie (génie fermentaire, génie génétique)  et de la biochimie (génie enzymatique) à l'industrie.

Vers un essai de définition...

D'un point de vue général, le génie des procédés c'est :

le génie des procédés, carrefour de disciplines, rassemble des connaissances et des savoir-faire (le génie) qui permettent la transformation industrielle des matières premières naturelles ou synthétiques en des produits élaborés par une succession d'opérations (les procédés).

Il permet de :

- concevoir un procédé de transformation,

- conduire son développement du laboratoire à l'échelle industrielle (scall up en anglais),

- d'assurer  son fonctionnnement optimal (contrôle permanent de différents paramètres tels que la température, la concentration, le débit...).

Pour finir, génie des procédés fait appel à un concept  important : les opérations unitaires.

De la matière première au conditionnement du produit fini, toute production chimique ou biochimique fait appel, quelle que soit l'échelle, à une suite coordonnée d'opérations fondamentales distinctes et indépendantes du procédé lui-même que l'on appelle opérations unitaires. Ces opérations unitaires sont regroupées dans de grandes étapes :

- préparation, conditionnement et acheminement des matières premières (réactifs) ;

- transformation chimique ou biochimique des réactifs en produits ;

- séparation, purification et conditionnement des produits.